Et comment pouvez-vous agir ?

Je ne pense pas que vous acceptiez de manger des aliments bourrés de pesticides. Vous faîtes sûrement attention et appréciez de manger vos fruits et légumes bio.

Mais pourquoi acceptez-vous de porter des vêtements fabriqués avec du coton traité par des tonnes de pesticide ?

Je pense également que vous éteignez l’eau du robinet quand vous vous brossez les dents. C’est un geste assez simple au quotidien et qui permet d’éviter le gaspillage.

Mais savez-vous que pour produire un tee-shirt, les industriels utilisent l’équivalent en eau d’une soixantaine de douche ? Rien que pour un seul tee-shirt !!!

Et je suis certaine que vous n’êtes pas de ceux qui jettent vos bouteilles plastiques à la mer, ni même vos ordures par-terre.

Pourtant quand vous lavez vos vêtements en fibre synthétique, des microparticules de plastique, trop fines pour être filtrées par les centrales d’épuration, sont rejetées dans les cours d’eau. A titre d’exemple, juste pour vous faire une idée, cela représente 50 milliards de bouteilles en plastique par an.

    Alors pourquoi agir d’un côté de la bonne façon, mais faire tout l’inverse d’un autre côté ?

    Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions :

    • Le naturisme : plus de vêtements, plus de fabrication, plus de pollution… Bon ok, je ne suis pas sûre de faire beaucoup d’adeptes 😉

    • L’achat d’occasion : il existe de nombreuses friperies, ou même encore des sites internet ou applications dédiés à la vente de vêtements que l’on ne porte plus. L’avantage de cette solution : la personne qui vend ne jette pas, la personne qui achète donne une seconde vie au vêtement.

    • Le recyclage : avec un vieux tee shirt on peut fabriquer un sac. Avec un vieux jean on peut se coudre une housse pour ordinateur portable. Avec une vieille serviette on peut se faire des lingettes démaquillantes. Il suffit d’avoir un peu d’imagination…

    • Eviter les achats compulsifs : comme moi peut-être, vous adorez regarder les reines du shopping. Et comme moi, à chaque fois que vous regardez cette émission, vous avez envie de faire les boutiques pour être tendance en robe longue ou élégante avec un chapeau… Surtout ne courez pas chez Zara pour vous acheter cette fameuse robe longue à motif ultra tendance que vous porterez seulement 2 fois. Car oui, qui dit tendance dit également effet de mode. Essayez de privilégier les pièces basiques et intemporelles. (Il existe aussi la solution du shopping thérapeutique qui consiste à simplement remplir votre panier pour assouvir votre envie mais ne pas le valider. Je le fait souvent et ça fonctionne plutôt pas mal chez moi.)

    • Les marques éco-responsable : de plus en plus de marques se tournent vers des valeurs éthiques et écologiques. Des tissus respectueux de l’environnement et fabriqués dans des conditions humaines respectables. Il faut essayer de privilégier les marques qui fabriquent leurs vêtements en France ou eu Europe. Plusieurs labels de vérification existent désormais mais le seul qui vérifie le respect de ces 2 conditions est le label GOTS (nous vous ferons d’ailleurs un prochain article sur ce sujet).